KIDS, MUSIC, OUTSIDE

StéréoKids – le festival qui aimait les enfants

Stereokids_2016_00Facebook est un outil magique : j’avais raté encore une fois la possibilité d’acheter des places pour le festival Stereokids. Heureusement, l’adorable Marie a entendu mon appel et j’ai pu passer une après midi génial avec mon petit garçon ! C’est typiquement le genre d’évènement qui me plaît et que je voulais faire découvrir à Isaac. J’ai assité à « quelques » concerts à La Cigale (ma salle préférée) et l’ambiance était bien différente de ce que j’y vis d’habitude. Mes retours sur le festival vont être assez unilatéraux : Tout était parfait !!!

Pour commencer, l’organisation et la gestion des petits était top , avec Pedro Winter en GO de luxe, aux petits soins pour ses « hôtes ».
Des bouteilles d’eau, des yaourts à boire et des bonbons, étaient gracieusement distribués (et les bières ? non ? ah d’accord !)
La salle n’était remplie qu’à moitié, rendant la circulation avec les enfants hyper agréables.
Les concerts étaient adaptés aux tout petits, avec une scène à leur hauteur et un son limité en décibel.
Une multitude d’activités permettaient aux enfants de faire des pauses, avec des ateliers adaptés à tous les âges. Et c’est l’initiation aux instruments a remporté un gros succès auprès de mon garçon qui a a-do-ré son petit cours de batterie. Il était tellement à l’écoute des musiciens, tellement sérieux, concentré et motivé pour taper sur les caisses et les cymbales, c’était magique !! Bien sûr, TOUS les garçons voulaient jouer de la batterie, hé hé !

Pour le reste, les photos parleront d’elle-même je pense ! Le grand enfant Philippe Katerine a été une tête d’affiche exemplaire, jouant parfaitement avec son jeune public. Isaac a vécu le concert au plus près de l’artiste, totalement captivé par la fantaisie du chanteur…

Et je salue le très bel artwork réalisée par la grande Leslie David ; toute les déclinaisons pour la  signalétique étaient parfaites, jolies, élégantes…

Et chaque enfant a eu son petit sac de goodies très cool pour satisfaire les petits et leurs parents bobos branchés (ben oui).

Et les questions de sécurité ont été prises très au sérieux avec des policiers, des hommes de sécurité et policiers en civils dans la salle, parce que c’est une préoccupation importante désormais lors d’évènements comme celui-là et d’avantage encore avec des enfants… Et les petits bracelets avec numéro de portables des parents étaient très bien vus aussi !!

Bref, nous avons été conquis par ce festival d’un nouveau genre « de vrais concert de grands adaptés aux enfants ».
Merci encore Marie de nous avoir permis de vivre pleinement cette 2ème édition.
Longue vie à Stéréokids !!!

x
_

Stereokids_00BISStereokids_2016_01Stereokids_01TER Stereokids_03Stereokids_2016_10Stereokids_02 Stereokids_03BIS Stereokids_04 Stereokids_04BIS Stereokids_05 Stereokids_06 Stereokids_07 Stereokids_08 Stereokids_09 Stereokids_10 Stereokids_11 Stereokids_12 Stereokids_13 Stereokids_14 Stereokids_15 Stereokids_16

Stereokids_2016_METRONOMYStereokids_2016_20Stereokids_17Stereokids_19Stereokids_18Stereokids_20Stereokids_25En sortant, nous avons pris un verre bien entourés d’une moitié de Justice et de Breakbot.

Stereokids_22 Stereokids_23 Stereokids_24