OUTSIDE

Venise, sa biennale et ses selfie sticks – part2

Venise53 Venise17Venise54 Venise18 Venise19 Venise22Venise20Venise24Venise26Venise28Venise30 Venise31 Venise32Venise37Venise39 Venise40 Venise41 Venise42 Venise45Venise43La 2ème partie de ma revue de Venise sera moins cliché que l’article précédent !! Parce que Venise est paradoxale et derrière son apparente atmosphère surranée, elle cache un évènement à la pointe de l’avant garde : la Biennale d’art contemporain, avec comme haut lieu de cette manifestation éparpillée dans toute la ville les Giardieni, où il y a une trentaine de pavillon pour représenter les pays et leur(s) artiste(s) choisi(s).

Sans chauvinisme, j’ai adoré la pavillon français et son arbre en apesanteur (?!) et le pavillon japonais avec une installation très émouvante, impressionnante de Chiharu Shiota, 180.000 clés en métal récoltées dans le monde, reliées par 400km de fil rouge… Dingue !

Et puis, cette toute petite ville abrite des lieux à couper le souffle dont La Punta Della Dogana —dévoilant une partie de la collection de François Pinault et conçue par le maître Tadao Ando— et le Palazzo Fortuny, ancien palais gothique sur 4 niveaux où l’on peut farnienter dans les énormes sofa pour se remettre de la densité de l’expo actuelle. Ces lieux sont tout aussi inspirants que les œuvres présentées.

x
_

Les 3 lieux (parmi des dizaines de possibilités en ce moment) :

Biennale d’Art Contemporain de Venise / les Giardieni ici
Punta Della Dogana ici
Palazzo Fortuny ici

_