DIY

Petite deviendra grande

Rempotage

Voici donc un petit tuto illustré du rempotage / bouturage de plantes grasses ou succulentes.
Je ne suis vraiment pas une experte et je ne reproduis pas à la lettre les conseils des pro. Je fonctionne plutôt à l’instinct, à l’observation, et aux différents essais.

Le rempotage, c’est une opération quasi systématique quand on achète des plantes en jardinerie ou supermarché, Ikéa, etc.
En effet, celle-ci sont « conditionnées » dans des pots en plastiques avec de la terre de qualité très moyenne et souvent pauvre en nutriment. Parfois même il y a des billes de polystyrène, comme pour la plante de mon tuto !

Les plantes grasse ne sont en général pas susceptibles : elles supportent les grosses chaleurs, le froid, la sécheresse, la pluie, mais elles sont très cassantes lors de la manipulation ! Je me suis servie des chutes pour les bouturer dans de petits pots.

Pour rempoter les 2 spécimen, j’ai procédé de la même manière au début : j’ai démoulé les plantes. Ensuite, il faut leur faire prendre un bain, cela permet de délier les racines, d’enlever en douceur la mauvaise terre et… de les hydrater un max !

Après le bain de 10-20 mn selon la taille de la plante, il faut essayer de séparer le plus possible les tiges pour laisser la place à la plante de se développer.

_

Pour la première, il restait pas mal de terre dans le pot destiné à recevoir la – attention mot latin-  Sempervivum (9€ chez Truffaut).
J’y ai ajouté du terreau pour plantes grasses Terre de Vie chez Truffaut, j’ai mélangé, arrosé, creusé un puits et déposé la Sempervivum et ses racines courtes en 3 blocs .
Puis, j’ai ajouté de la terre, tassé et arrosé de nouveau en nettoyant bien les feuilles d’une petite pluie fine.
Et pour finir, j’ai disposé des cailloux blancs qui vont « habiller » la terre nue pour l’instant et empêcher l’apparition de mauvaise herbe ou de mousse. Cette plante restera dans le jardin,  donc je n’ai pas mis de de récipient pour recevoir l’eau en trop qui coulera du pot.

_

Pour la seconde plante, la Pilea depressa, j’ai placé des billes d’argile dans le fond du pot pour drainer l’eau en trop et ne pas noyer les racines. Et là aussi, j’ai fait un mélange de terre du jardin (ou terreau) et de terreau spécial plantes grasses, j’ai creusé un puits plus profond pour bien y caler les racines. J’ai complété avec le mélange de terre tout autour, et terminé le travail par le petit arrosage en pluie fine.

_

Et pour finir, j’ai utilisé les morceaux de plantes cassées lors du premier rempotage pour faire 2 petits pots avec des billes d’argiles, du terreau spécial plantes grasses et fini par piquer les petites boutures.

Il faudra attendre quelques semaines pour savoir si les petites ont apprécié le changement de milieu…

Et, vous trouverez un super article très complet et très bien illustré sur le bouturage sur le blog Morganours ICI

Maintenant, à vous de jouer !

x